Pourquoi le Parc Floral ?
Haut lieu des salons professionnels, aux portes de Paris, le Parc Floral s'imposait comme site idéal pour ce rendez-vous désormais incontournable.
Accueil > Voix des communes >
Alain Luca
Directeur Général des Services de la Mairie de Rueil-Malmaison, Secrétaire général du Syndicat intercommunal d’études et de projets des Deux Seine (SIEP)

Je pense que le Salon de l’Habitat Francilien est une excellente initiative. D’une part parce-que, au-delà de l’aspect économique, la qualité de l’habitat est primordiale pour l’évolution naturelle d’une ville et il est fondamental de faire en sorte que les habitants (et plus tard, leurs enfants) restent dans leur commune.

D’autre part, parce-que, dans la mesure où le SIEP, dont je suis le Secrétaire général, doit monter un Contrat de Développement Territorial sur le territoire de la Défense, nous allons prendre des engagements de construction…

Et tout ce qui peut participer à la réflexion sur l’habitat d’aujourd’hui et de demain nous intéresse, qu’il s’agisse de l’habitat libre ou de l’habitat social.

Jusqu’à la création de ce Salon, il y a 3 ans, nous avions le Congrès HLM pour traiter des problématiques de l’habitat. Principalement dédié à l’habitat social dans l’ensemble de l’hexagone, il ne correspond pas forcément aux besoins et aux souhaits des élus de la région parisienne.

Le Salon de l’Habitat Francilien va certainement devenir un incontournable pour les acteurs publics de la ville, qu’ils soient liés directement à l’habitat ou qu’il s’agisse d’élus des communes et des conseils généraux. Et le choix du lieu y est certainement pour quelque chose…

Mentions légales | site réalisé par localeo pour CMP
Abonnez-vous à la newsletter